Le livre de la jungle

Spectacle Le livre de la jungle

 L’histoire de Mowgli nous renvoie à l’histoire des origines ; au milieu de la jungle indienne, loin des siens, le petit d’homme est adopté par une famille de loups. Aidé par deux guides spirituels que sont Baloo et Bagheera, il apprend les lois à suivre pour vivre et cohabiter en paix. Mais face à la menace que représente Shere Khan, il devra faire des choix et commencer sa vie d’adulte.

« Il y est question d’adoption, d’éducation, de tolérance, de solidarité… Il y a une dimension universelle et bien contemporaine dans cette enfance tiraillée entre deux sociétés.» Étampes-Info

Du 16 au 30 janvier 2019
Horaire : 15h

mercredi 16 janvier – samedi 19 janvier – dimanche 20 janvier – mercredi 23 janvier – samedi 26 janvier – dimanche 27 janvier – mercredi 30 janvier –

Compagnie Métaphore

Mise en scène  : Philippe Calmon avec la complicité de Eveline Houssin.
Distribution : Sévane Sybesma, Alexandre Schreiber et Philippe Calmon.

Coproduction Daru-Thémpô, Le Manipularium, avec l’aide de l’ADAMI et le soutien de la Communauté d’Agglomération de l’Étampois Sud-Essonne, le Théâtre d’Étampes, le C.R.E.A à Alfortville, Le Silo à Méréville, les villes de Montreuil, Méréville, Romilly sur Seine, Le Moustier à Thorigny, le Théâtre Astral à Paris, le Centre des Arts et Loisirs de Buchelay et la Médiathèque Les Mureaux dans le cadre du festival Les Francos.

Créée en 1995, à l’initiative de Philippe Calmon et Eveline Houssin, La Compagnie Métaphore s’attache à faire se rencontrer différentes formes d’art pour dire, raconter, évoquer autrement, et faire naître un nouvel espace de création. Pour cela, nous nous appuyons sur la marionnette, avec laquelle nous avons une longue histoire, mais aussi la technique du conte, la musique, la lumière, le mouvement, le jeu masqué, le théâtre d’ombres, le théâtre d’objets, ou le multimédia… Parce que ces formes d’expression nous touchent, nous pensons toucher le public que ce soit par l’esthétique ou le jeu et ses émotions. Notre propos n’est pas de donner des réponses mais d’ouvrir au monde et à sa multiplicité, d’interroger, de questionner, pour essayer de donner du sens.

D’un point de vue général, la compagnie axe sa réflexion sur la question de l’humanité, et de la place de l’image, notre image dans la société.

Qu’est-ce qui fait que nous sommes des êtres humains ? Qu’est-ce que cache l’image, que révèle-t-elle ?

Notre travail trouve son inspiration aussi bien dans les mythes, les contes traditionnels de tout pays, chez les auteurs contemporains, que dans la matière des choses avec lesquelles nous travaillons. Nous nous intéressons à tous les publics. Les très jeunes enfants avec qui nous travaillons les émotions premières, les sensations brutes, les choses simples qui sont la base de la construction de la personne, de l’être humain. Les enfants à partir de 6 ans avec qui nous abordons des thèmes plus difficiles comme la dualité ou la monstruosité, avec toujours cette question sous-jacente qui est de savoir ce qui fait de nous des hommes. Les adultes à qui nous présentons des textes d’auteurs contemporains comme Jean Gruault et Roland Topor, théâtre de l’absurde qui nous renvoie à la complexité du monde.

Artisans de la création, notre souci premier est d’essayer de faire apparaître les choses sous un autre angle, pour qu’elles ne soient pas figées, condamnées. Nous espérons par notre travail apporter notre pierre à la compréhension du monde, de notre monde.

La Compagnie Métaphore a été soutenue par l’ADAMI, Daru Thempô, la Ville de Montreuil (Théâtres des Roches), le CREA à Alfortville, le Théâtred’Etampes, le Salon du Livre de Troyes, La Courée à Collégien et la MPT Gérard Philipede Villejuif, les Francos…

Depuis 1995, la Compagnie Métaphore a :

  • réalisé 14 créations
  • joué plus de 1 000 représentations
  • touché environ 120 000 spectateurs

Dates des matinées scolaires

Jeudi 24 janvier 2019 9h30 14h30
Mardi 29 janvier 2019 9h30 14h30

Dossier pédagogique

Extraits du Livre de la jungle de Rudyard Kipling

La Loi de la Jungle, qui n’ordonne rien sans raison, défend à toute bête de manger l’homme.
La raison vraie en est que meurtre d’homme signifie, tôt ou tard, invasion d’hommes blancs armés de fusils et montés sur des éléphants, et d’hommes bruns, par centaines, munis de gongs, de fusées et de torches. Alors tout le monde souffre dans la jungle…

— Quelque chose monte la colline, dit Mère Louve en dressant une oreille. Tiens-toi prêt.

Il y eut un petit froissement de buisson dans le fourré.

— Un homme ! hargna-t-il. Un petit d’homme. Regarde !

— Qu’il est mignon ! Qu’il est nu !… Et qu’il est brave ! dit avec douceur Mère Louve.

Le bébé se poussait, entre les petits, contre la chaleur du flanc tiède.

— Ainsi, c’est un petit d’homme. A-t-il jamais existé une louve qui pût se vanter d’un petit d’homme parmi ses enfants ?

— J’ai parfois oui parler de semblable chose, mais pas dans notre clan ni de mon temps, dit Père Loup. Il n’a pas un poil, et je pourrais le tuer en le touchant du pied. Mais, voyez, il me regarde et n’a pas peur !

— Un petit d’homme est un petit d’homme, et il doit apprendre toute… tu entends bien, toute la Loi de la Jungle, dit Baloo.

— Oui, mais pense combien il est petit, dit la Panthère Noire, qui aurait gâté Mowgli si elle avait fait à sa guise. Comment sa petite tête peut-elle garder tous tes longs discours ?

— Y a-t-il quelque chose dans la Jungle de trop petit pour être tué ? Non, c’est pourquoi je lui enseigne ces choses, et c’est pourquoi je le corrige, oh ! très doucement, lorsqu’il oublie.

— Doucement ! Tu t’y connais, en douceur, vieux Pied de fer, grogna Bagheera. Elle lui a joliment meurtri le visage, aujourd’hui, ta… douceur. Fi !

— J’aime mieux le voir meurtri de la tête aux pieds par moi qui l’aime, que mésaventure lui survenir à cause de son ignorance, répondit Baloo avec beaucoup de chaleur. Je suis en train de lui apprendre les Maîtres Mots de la Jungle appelés à le protéger auprès des oiseaux, du Peuple Serpent, et de tout ce qui passe sur quatre pieds, sauf son propre Clan. Il peut maintenant, s’il veut seulement se rappeler les mots, se réclamer de toute la Jungle. Est-ce que cela ne vaut pas une petite correction ?

— Eh bien ! en tout cas, prends garde à ne me point tuer mon Petit d’Homme. Ce n’est pas un tronc d’arbre bon à aiguiser tes griffes émoussées.

Les thèmes abordés dans la pièce

  • L’adoption
  • L’éducation
  • La tolérance
  • La solidarité
  • La différence
  • L’amitié
  • Les lois, les communautés
  • Qu’est ce que c’est que de devenir homme

Les personnages

  • Mowgli : l’enfant loup
  • Shere Kahn : le tigre qui tout au long de la pièce pourchasse Mowgli pour le manger
  • Raksha : la mère loup qui recueille Mowgli bébé
  • Père loup : le père loup qui recueille Mowgli bébé
  • Bagheera : la panthère qui apprend à Mowgli à chasser
  • Baloo : l’ours qui apprend à Mowgli la loi et les mots de la jungle
  • Les singes : peuple « stupide » qui enlève Mowgli pour qu’il leur apprennent comment s’abriter de la pluie et du vent
  • Kaa : le serpent qui libère Mowgli des singes
  • Les hommes : qui vivent dans le village près de la jungle
  • Messua : la mère adoptive de Mowgli qui lui apprend le langage des hommes
  • Buldéo : le chasseur du village qui prend peur lorsqu’il découvre que Mowgli parle avec les loups

Questionnaire spectateur

Aller au spectacle offre la possibilité aux enfants de vivre des émotions, des sensations et de développer leur jugement.
Pour recevoir le spectacle dans les meilleures conditions, il nous paraît important de bien s’y préparer.
Ce questionnaire est une proposition pour aborder quelques notions sur la posture du spectateur et préparer les enfants à aller voir un spectacle.

A. Comment s’appelle le spectacle que je vais voir ?

B. C’est un spectacle de

□ théâtre – □ marionnettes – □ danse – □ musique – 􄡦 ombre – 􄡦 cirque – 􄡦 cinéma

C. Comment s’appelle le lieu où je vais voir le spectacle ?

􄡦 un théâtre – 􄡦 un auditorium – 􄡦 un cinéma – 􄡦 une médiathèque – 􄡦 une salle des fêtes

D. J’arrive 15 mn avant le spectacle pour

􄡦 découvrir le lieu à l’avance – 􄡦 récupérer mon billet – 􄡦 prendre le temps de m’installer –

E. Quand je rentre dans la salle de spectacle, je peux

􄡦 parler – 􄡦 chanter – 􄡦 chuchoter – 􄡦 me taire 􄡦 suivre les adultes qui me conduisent à ma place

F. Au théâtre, je regarde le spectacle

􄡦 allongé(e) – 􄡦 assis – 􄡦 debout –

G. Quand les lumières s’éteignent, je peux

􄡦 crier – 􄡦 parler à mon voisin – 􄡦 attendre que le spectacle commence

H. Pendant le spectacle, je peux

􄡦 parler – 􄡦 rire – 􄡦 manger – 􄡦 pleurer –

I. À la fin du spectacle, quand les comédiens saluent, je peux

􄡦 crier – 􄡦 siffler – 􄡦 applaudir – 􄡦 me lever – 􄡦 partir

J. À quoi ça sert les applaudissements ?

􄡦 à rien – 􄡦 à signifier qu’on a aimé le spectacle – 􄡦 à remercier les comédiens –

K. Je peux me lever quand

􄡦 les lumières se rallument – 􄡦 le spectacle est terminé – 􄡦 j’en ai envie – 􄡦 les adultes m’y invitent

L. Quand je sors de la salle de spectacle, je peux si j’en ai envie

􄡦 parler du spectacle – 􄡦 me taire -􄡦 suivre l’adulte avec lequel je suis venu(e) – 􄡦 courir –  􄡦 pousser ou bousculer mes camarade

Quizz spectacle

Attention, pour certaines questions, il y a plusieurs réponses !

A. Quel est le titre du spectacle que tu as vu?

􄡦 Mowgli – 􄡦 Le livre de la jungle – 􄡦 Baloo et Bagheera

B. Cette histoire est extraite de :

􄡦 un film – 􄡦 un livre – 􄡦 un dessin animé

C. Qui a écrit cette histoire ?

􄡦 un français – 􄡦 un anglais – 􄡦 un américain – 􄡦 un indien –

D. Connais-tu son nom ?

E. A quelle époque cette histoire a-t-elle été écrite ?

􄡦 au 19ème siècle – 􄡦 au 20ème siècle – 􄡦 au 21ème siècle –

F. Où se passe cette histoire?

􄡦 en Afrique – 􄡦 en Inde – 􄡦 en Australie –

G. Peux-tu citer les éléments qui constituent le spectacle :

􄡦 marionnettes – 􄡦 ombres – 􄡦 film d’animation – 􄡦 comédiens – 􄡦 masques –

H. Grâce à quelle technique théâtrale chaque personnage est-il représenté ?

􄡦 Mowgli – 􄡦 Bagheera -􄡦 Baloo -􄡦 Kaa -􄡦 les singes -􄡦 les loups -􄡦 les hommes – 􄡦 masques – 􄡦 marionnettes – 􄡦 ombres – 􄡦 têtes

I. Peux-tu citer les instruments de musique du spectacle ?

􄡦 violoncelle – 􄡦 flûte – 􄡦 percussion – 􄡦piano – 􄡦guitare – 􄡦trompette

J. Qui sont ces personnages ?

􄡦 Mowgli – 􄡦 Baloo – 􄡦 Bagheera – 􄡦 Raksha – 􄡦 Akela – 􄡦 Kaa – 􄡦 Shere Kahn – 􄡦 Messua – 􄡦 Buldéo – 􄡦 Bandar-logs 􄡦 singe – 􄡦 serpent – 􄡦 homme – 􄡦 tigre – 􄡦 loup – 􄡦 femme – 􄡦 petit d’homme – 􄡦 chasseur – 􄡦 ours

K. Combien y a-t-il de comédiens dans le spectacle ?

L. Combien y a-t-il de personnages dans le spectacle ?

Ateliers possibles

1/ LE JEU

Initiation aux fondamentaux nécessaires au jeu de l’acteur :

  • lexique théâtral
  • l’entraînement du corps (détente, concentration, souplesse, tonicité)
  • situer son corps dans l’espace
  • la voix (écoute et projection vocale)
  • la présence (l’écoute de soi et des autres, se laisser regarder, respirer, sentir)

2/ MANIPULATION DE MARIONNETTES (seul et à plusieurs)

  • 12 enfants maximum, 2 séances d’environ 30 à 40 minutes le matin ou l’après-midi.
  • Public concerné : primaire
  • 1 intervenant
  • L’atelier aura lieu dans une salle nue, les enfants seront en chaussette ou chaussons de danse avec des tenues souples si possible