Quasimodo le bossu de Notre-Dame

D’après Victor Hugo

Victor Hugo enfant découvre deux corps enlacés dans une cellule abandonnée de Notre Dame de Paris. Guidé par son imagination, il va revivre avec le public la bouleversante histoire du difforme Quasimodo et de la magnifique Bohémienne Esméralda. À travers les dédales d’un Paris du XVè siècle, le terrifiant Frollo et le séducteur Phoebus vont se disputer la beauté et la liberté d’une femme. Quasimodo, le gardien des cloches, va tenter de la sauver, et, ainsi, gagner sa part d’humanité.

samedi 28 mars15h
dimanche 29 mars15h
samedi 4 avril15h
dimanche 5 avril15h
lundi 6 avril15h
mardi 7 avril15h
mercredi 8 avril15h
jeudi 9 avril15h
mardi 14 avril15h
mercredi 15 avril15h
jeudi 16 avril15h
vendredi 17 avril15h
samedi 18 avril15h

Compagnie du Théâtre Mordoré

Une création d’Alexis Consolato & Sarah Gabrielle
Mise en scène par Sarah Gabrielle,
avec
Joëlle Lüthi : Victor Hugo enfant, La Gargouille ;
Myriam Pruche : Esméralda,
Alexis Consolato : Quasimodo,
Yan Richard : Frollo, Phoebus.
Scénographie : Angeline Croissant,
Costumes : Alice Touvet,
Lumières : Mathieu Courtaillier,
Musique : Pili Loop,
Combat : François Rostain,
Son : Yan Galerne,
Assistanat : Yan Richard,
Vidéo : Diego Vanhoutte,
Chorégraphie : Caroline Marcadé.

Dates des matinées scolaires

Mardi 31 mars 2020 9h30 14h30
Jeudi 2 avril 2020 9h30 14h30

Dossier pédagogique

Avant de voir le spectacle

  1. L’affiche et le titre
  2. Les origines du texte de la pièce : notes d’intention des auteurs
  3. Une adaptation pour la scène
  4. Extraits comparatifs
  5. Les thèmes
  6. L’esprit de l’adaptation
  7. L’univers du spectacle : notes d’intention de la metteure en scène

Après avoir vu le spectacle

  1. Traces et remémorations du spectacle
  2. Scénographie, décor, costumes,
  3. Vidéo, son, lumières
  4. Le jeu de l’acteur
  5. Prolongements
  • Annexe 1 : Maquettes de costumes et décors
  • Annexe 2 : Notre Dame de Paris de Victor Hugo : structure et résumé
  • Annexe 3 : Parcours des auteurs
  • Annexe 4 : Le lexique du théâtre

La presse

Télérama – Octobre 2019 – Quasimodo

Entre un Quasimodo, bossu et laid, et un Frollo, homme d’Église, jaloux et malfaisant, ou un Phoebus, militaire, séducteur et déloyal, lequel est le plus monstrueux ? Dans cette adaptation du roman de Victor Hugo, c’est le personnage d’Esméralda qui agit comme un révélateur. La beauté physique de la jeune bohémienne est à l’image de la beauté intérieure de Quasimodo et, en négatif, de la noirceur des deux autres. Centrée sur ces quatre personnages (avec la présence du poète enfant, témoin et narrateur, et d’une gargouille, plutôt alerte, sorte de conscience de Quasimodo), la pièce évoque l’ambiance tantôt festive (danse et musique) tantôt sombre d’un Paris du XVe siècle (un échafaudage figure la tour de la cathédrale, au sol, le parvis ou la cour des miracles). Le spectacle recrée, au rythme des émotions des héros ou avec la distance de l’humour, les scènes célèbres de Notre-Dame de Paris.

Françoise Sabatier-Morel (F.S.-M.)

Télérama Quasimodo

Le Parisien – Septembre 2019 – Quasimodo

L'histoire, tout le monde la connaît, au moins dans les grandes lignes. Au pied de Notre-Dame, Esmeralda la bohémienne envoûte les passants : le (presque) fidèle Phœbus, le (trop) pieux Frollo et l'affreux bossu Quasimodo. [...] La compagnie du Théâtre Mordoré livre sa version du chef-d'œuvre de Victor Hugo, brillante et terrifiante.

Avant que le jour ne se lève sur le Paris du XVe siècle, Sarah Gabrielle, qui coécrit et met en scène la pièce, prévient : « C'est pour de rire ». « Grâce ou à cause » de Walt Disney, les enfants peuvent avoir une petite idée de ce à quoi ils vont assister mais… « c'est la vraie histoire, là. » Si on rit beaucoup, on a aussi très peur.

« Crotte de biquette ! » Sur la scène, Victor Hugo enfant vient de se casser la margoulette sur le parvis de la vertigineuse cathédrale. Dans une petite cellule, à l'écart du flot de visiteurs, il tombe nez à nez sur deux squelettes enlacés — « Aaah ! Des amoureux ! ». A côté, une curieuse inscription en grec ancien. « Ananké ».

Le Parisien Quasimodo

Overblog – Septembre 2019 – Quasimido

Faut-il avoir du talent, tout de même, pour réussir le tour de force (je pèse ce groupe nominal) d'adapter, de mettre en scène et de jouer durant une heure et de quelle manière cette version de Notre-Dame-de-Paris ! Ce que j'ai vu, ce mercredi après-midi, relève d'une formidable gageure artistique ! Cette adaptation, nous la devons à Sarah Gabrielle et à Alexis Consolato. Melle Gabrielle a de plus mis en scène ce spectacle dans lequel la forme va rivaliser avec le fond. Critique Overblog Quasimodo Le bossu de Notre-Dame   Critique De Cour Au Jardin Quasimodo